Un grand bol d'air frais

Publié le par Lolo et Nono

CIMG0536--640x480-.JPG
Jeudi matin, nous nous sommes levés à l'aurore pour prendre l'avion pour Xichang. Après un peu plus d'une heure de vol, nous sommes arrivés dans un des aéroports les plus minimalistes jamais vu : on descend de l'avion, marche quelques mètres et les taxis sont là. Pas de contrôle, ni même de "bagage claim", un type vient simplement avec  un chariot amener les valises et chacun se sert. 
Puis on prend un taxi qui essaie de nous rouler. Tiens, c'est vrai que cela faisait un moment que cela ne nous était plus arrivé... Heureusement, on appelle nos collègues à la rescousse et tout s'arrange. 
Xichang est ville très aérée, beaucoup plus petite que Chengdu (impossible de savoir le nombre d'habitants), avec beaucoup de verdure... ce qui nous fait le plus grand bien.
Depuis notre chambre nous avons vue sur le jardin botanique et sommes à 10 minutes à pied d'un lac. Un vrai petit havre de paix comparé à Chengdu la bruyante...
Par contre, on doit se plier aux horaires chinois, les restaurants ferment à 20h (les chinois mangent généralement vers 18h), et tout est quasi exclusivement en chinois. 
Nous faison office d'attraction,dans la rue les gens viennent vers nous nous dire "welcome in China"... l'autre soir, un type intrigué nous a même suivi sur plusieurs centaines de mètres !
Sans être péjorative, je crois pouvoir dire que l'on est au fin fond de la Chine !

Publié dans Pour les neurones

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article