Soirée folklorique Yi et Tibétaine

Publié le par Lolo et Nono

Samedi en vers 17h, notre collègue reçoit un coup de fil d'un des managers du bureau des taxes. Il veut nous inviter à manger dans un restaurant Yi. Difficile de refuser. On y va en espérant juste que l'on soit libéré assez vite et que l'on n'ait pas de baiju à boire. Il faut dire que nous en avons un peu marre de ces repas où le but semble être de boire le plus vite possible en le moins de temps possible, bien qu'ici ce soit une forme de politesse de trinquer avec toute la table, surtout si l'on vous invite.
Vers 19h, nous le rejoignons et il nous emmène dans un restaurant Yi. Bien qu'il soit situé à moins de 5 minutes de l'hotel, nous ne le connaissions pas. Le restaurant est sur plusieurs étages, orné de sculptures et tableaux Yi, avec aussi quelques photos de la base spatiale (fierté du comté local). Les serveurs, tous habillés de manière traditionnelle, nous emmènent dans une salle privée.
A table, nous sommes une douzaine, 2 suisses, une Tibétaine, des Yi et des Hans (en Chine, lorsqu'on vous invite, les hôtes ne sont pas surpris de vous voir débarquer à 5-6, tout comme eux aussi ont invités d'autres personnes, d'autant plus quand il y a des étrangers que tout le monde est curieux de découvrir).
Heureusement, pas de baiju, ils commandent de la bière et il faut avouer que la nourriture est très bonne cela rappelle même des lointains souvenirs de Bénichon, si on fait exception du tofu). Vers la fin du repas, surprise, notre hôte a demandé à un groupe folklorique de nous faire une démonstration chantante de la culture Yi.

Lolo bien entouré

Après leur départ (et les bières aidant), tout le monde était motivé à chanter, donc on a fait un tour de table. La Tibétaine s'est vite montrée la meilleure, et donc nous a fait le plaisir de nous interpréter plusieurs chansons en tibétain et en mandarin.



Au final, une excellente soirée que nous avons bien sûr terminée au KTV ! Apprendre la macarena aux chinois a été un sacré fou-rire !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article