Le Tibet

Publié le par Lolo et Nono

(petite parenthèse politico-historique, dès la semaine prochaine je vous raconterai encore nos vacances avec plein de belles photos)

Des tonnes de choses sont dites sur le Tibet et la Chine. Malheureusement, il semblerait que tout le monde ne soit pas parfaitement renseigné. Les médias occidentaux se comportent comme le gouvernement chinois et ont tendance à ne voir et dire que ce qui les arrange bien.

D’abord, je vous suggère de prendre le temps de lire ces articles sur le Tibet. Cliquez ICI et LA.

Puis quelques infos : la Chine est divisée en 22 provinces (23 si l'on compte Taiwan), 5 provinces autonomes, 4 municipalités dont Pékin et Shanghai et 2 régions administratives spéciales (HongKong et Macao). Le Tibet est une province autonome. Ce que réclame le Dalaï-Lama est une autonomie plus « directe ». Même pas l’indépendance complète. Par contre, comme sa politique de non-violence n’a pas porté ses fruits, de nouveaux revendicateurs passent à la manière forte : à Chengdu, avant Pâques, un attentat à la bombe a tué 13 Chinois. Il semblerait que cette info n’ait pas vraiment été relayée.

En Chine, sur le 1,3 milliard d’habitants, l’ethnie principale qui représente plus de 90% de la population est les Hans. Les 10% restants sont divisés en plus de 50 ethnies différentes, parmi elles, les Yi, les Musulmans, les Miaos, les Tibétains, etc…

La situation entre les Hans et les minorités ethniques est un peu spéciale. Attention, je parle principalement pour celle que je connais, c’est-à-dire la situation avec les Yi, mais il semblerait que cela se répercute aussi avec les autres.

Les Hans ont tendance à les mépriser, les percevoir comme des personnes non dignes de confiances, des paysans incultes, etc, Par contre, ils leur sont solidaires si c'est un étranger qui a l'audace de les critiquer. Ils appartiennent finalement dans ce cas-là au même peuple, au même pays. Peut-être ce mépris estaussi une forme de jalousie : alors que les Hans sont contraints à la politique de l’enfant unique, les minorités ethniques ont le droit à plus d’un enfant.

Le gouvernement de son côté favorise les Hans en les aidants financièrement à s’installer dans des régions comme le Tibet afin qu’ils puissent s’enrichir et « hanniser » la région.

En étant réaliste, il est clair que le Tibet ne sera jamais indépendant.

En plus de nombreux intérêts financiers comme le tourisme ou des matières premières intéressantes, voilà une des raisons évidentes. Ci-dessous une carte de la Chine. En gris, le Tibet historique et les autres régions autonomes.
Sans commentaire...
 

 

 PS,
Oui, je me fiche de la censure web, over-blog est déjà censuré en Chine depuis le début de l'année...

Publié dans Pour les neurones

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Martin 10/04/2008 22:34

Salut les Loulous ! Merci pour ces informations précieuses. C'est vrai que ici les gens ont tendance à sortir hurler "free Tibet" sans savoir pourquoi :-) . On espère que vous allez bien ! Content de vous revoir bientôt ! A+

Lolo et Nono 11/04/2008 11:06


ici, les t-shirts Free Tibet ne sont plus trop populaires, va savoir pourquoi :-)
nous, c'est la grande forme, 25° tous les jours, non, on ne veut pas faire de jaloux.
à tout bientot, vu qu'on vient début juin en chuisse